Connexion


Ad

Vérification d'assemblages vissés

Attention ! Vous n'êtes pas connecté, certaines options sont donc désactivées (celles-ci sont grisées dans les menus ci-dessous)...
Pour pouvoir utiliser l'outil dans sa globalité, veuillez vous connecter ou créer un compte.

Cet utilitaire de calcul vérifie les assemblages vissés selon la norme NF E25-030-1, c'est à dire pour les cas généraux.
En cas d'applications complexes (vibrations, contraintes thermiques, charges désaxées...) il convient de calculer selon NF E25-030-2. A ce jour, ces calculs ne sont pas réalisables sur H7g6.fr


Mode de calcul

Définition de la vis
de la limite élastique Re

Intégration mécanique
Laisser vide si la vis est en contact direct avec la pièce
Qu'est ce que la longueur effective de serrage ?

La longueur effective de serrage représente la longueur utile (ou utilisée) de filetage - avec filets entiers. C'est à dire la longueur en prise diminuée des chanfreins d'entrée et de sortie.



Conditions de montage
±
±
Quel coefficient de friction choisir ?

La norme précise 4 plages de coefficients de friction (sans distinction, cependant, entre la friction dans les filets et la friction sous tête) :

  • Faible (0,075 ± 20%) : les revêtements et les lubrifiants tels que la phosphatation avec lubrifiant organique spécifique, les graisses ou l’huile au bisulfure de molybdène (MoS2) peuvent être appliqués
  • Moyen (0,11 ± 27%) : le revêtement tel que zinc ou zinc allié passivé et une finition spécifique brute ou de l’huile moteur peuvent être appliqués
  • Normal (0,15 ± 20%) : le revêtement tel que le revêtement électrolytique ou revêtement de zinc lamellaire et une finition spécifique peuvent être appliqués
  • Non maîtrisé (0,3 ± 33%) : non lubrifié. La finition peut être, par exemple, brut sans revêtement, galvanisation à chaud ou acier inoxydable

Vous pouvez soit choisir une plage parmi celles proposées, soit indiquer vos propres coefficients sous tête et dans le filet avec une marge (par exemple : 0,15 ± 10%). Parmi les valeurs communément admises, on a :

  • 0,1 pour une lubrification adaptée
  • 0,15 pour une lubrification sommaire
  • 0,2 pour un montage à sec

Ne choisissez pas ces valeurs à la légère : elles sont déterminantes dans le calcul de la tension et du couple de serrage !


Quelle classe d'outil renseigner ?

Pour un serrage au couple, le choix de l'outil est fondamental : en effet, ils ont une classe de précision relativement variable. Si on utilise une clé dynamométrique réglée à 50 Nm, parfois on serrera à 45 Nm et parfois à 56 Nm par exemple... la tension appliquée à la vis pourra donc varier considérablement selon l'outil choisi. Voici quelques valeurs de référence :

  • Classe C10 : clé dynamométrique électronique ou hydraulique
  • Classe C15 : clé dynamométrique à déclenchement simple, visseuse électrique
  • Classe C20 : visseuse pneumatique
  • Classe C30 : clé à choc étalonnée, clé à main
  • Classe C50 : clé à choc non étalonnée



Vérification des charges
Quel coefficient de frottement entre pièces choisir ?

En fonction du coefficient de frottement entre les pièces, la tension de la vis devra être plus ou moins importante pour éviter le glissement entre les pièces. Plus le coeficient est faible, plus la tension nécessaire est élevée.
Voici quelques valeurs de référence :

  • Acier ou aluminium dégraissé : 0,2
  • Fonte : 0,15
  • Surface grasse (huile minérale) : 0,11





Un petit rappel sur le calcul du couple de serrage ? C'est par ici : Couple de serrage d'une vis